Des chevreuils «zombies» à Tracadie?

Des chevreuils «zombies» à Tracadie?

Journaliste: Henri Duguay

TRACADIE – Ce qui aurait les allures d’un film d’horreur très étrange a été aperçu mercredi matin, dans la municipalité régionale de Tracadie. En effet, un habitant de la localité régionale a photographié deux chevreuils qui marchaient debout avec une démarche de «mort-vivant».

À titre préventif, un employé des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick s’est rendu à Tracadie afin d’analyser cette situation loufoque. Plus tard dans la journée, un communiqué de presse de «haute» importance a été décrété à l’Hôtel de Ville de Tracadie. Le policier Robichaud de la gendarmerie a été le porte-parole de ce communiqué de presse : « Après avoir analysé les excréments d’un des deux chevreuils, le test est concluant, des cellules «zombie» ont été observées. » Le policier rappelle que des cellules de ce genre offrent à l’organisme la survie de plusieurs fonctions vitales, et même les rend plus performantes.

L’état d’urgence a été décrété vers midi dans la communauté régionale et les gens habitant la région de Six Roads et Ste-Rose ont été demandés, de faire très attention à ces deux cerfs. Toutefois, la levée de l’état d’urgence a été effectuée vers 14 heures, puisque les deux chevreuils ont été heurtés par un camion près de la route 113.

Toute personne qui rencontre un animal «zombie» doit effectuer un rapport d’observation disponible en ligne au : www.gouvernementdunouveaubrunswick.ca/jeviensdevoirunanimalagirbizarrement

Découvrez d'autres articles:

Publicité