Il sera désormais interdit de parler des autres au Tim Hortons

Il sera désormais interdit de parler des autres au Tim Hortons

Journaliste: Joyce Lapierre

MONTRÉAL - La venue du nouveau règlement dans les restaurants Tim Hortons risque de décevoir plusieurs fidèles clients. Les dirigeants du siège social de Tim Hortons en Ontario ont pris la décision après plusieurs plaintes et dans un esprit de changement d‘image.

Jason Hortons, le président de la compagnie et petit-fils de Tim Hortons, affirme que plusieurs clients étaient tannés des potins et des histoires sur les autres lorsqu’ils prenaient leur café. « Le moment du café doit être un moment de relaxation, de détente et de positivisme » mentionne le président.

Les 3630 restaurants Tim Hortons du Canada devront imposer cette loi à partir du 1er octobre 2016.

Des clients fâchés ont manifesté leur haine devant plusieurs entrées de Tim Hortons. Selon une fidèle cliente: « Ça pas d’allure, c’est une loi de censure et de restriction. Je me sens maintenant comme une chienne muselée. C’est horrible qu‘on prenne ce genre de décision au Canada. On est en 2016! »

La compagnie estime une très grande perte de profit au courant des prochains mois.


Découvrez d'autres articles:

Publicité