Il trouve une sirène dans ses trappes à homard

Il trouve une sirène dans ses trappes à homard

Journaliste: Jacques Ferguson

POINTE-SAPIN - Des pêcheurs du petit village côtier de Pointe-Sapin, dans l’Est du Nouveau-Brunswick, se souviendront de leur sortie en pêche du mardi 14 juin 2016. L’équipage du Lady Marianne a été captivé par leur prise. En effet, lors de la remontée des trappes à homard, l’homme de pont, Marc Manuel, a eu la surprise de sa vie.

L’équipage qui s’affairait à remonter les trappes, afin de décharger les stocks de homards ont été bizarrement surpris : « Au début, c’était plus lourd que d’habitude et on croyait que c’était une grosse morue, mais Holy Jeez, elle avait le haut d’une belle créature, avec ses beaux cheveux roux. » La sirène a été repêchée et apportée sur le pont, afin d’en admirer la beauté.

Une fois sur le pont, le capitaine Roger Mazerolle a alerté les autorités de Pêches et Océans Canada et une équipe de scientifique les a rejoints.

Selon des scientifiques, la sirène est probablement décédée à la suite d’une allergie aux homards, étant donné qu’elle était enflée et qu’elle avait le visage bleu. Une autopsie aura lieu sur le corps de la sirène.

Il s’agit du premier cas recensé au Canada.

Pêches et Océans Canada rappellent qu’il faut rejeter à l’eau toute sirène qui pourrait se coincer dans nos outils de pêches.


Découvrez d'autres articles:

Publicité