Le blizzard du siècle!

Le blizzard du siècle!

Journaliste : Réginald Gallien

Selon les prévisions d’Environnemental Canada, une troisième tempête devrait frapper le Nouveau-Brunswick, mercredi prochain. Des chutes de neige importantes, des vents de 170 à 210 km/h et une visibilité nulle devraient compliquer l’état des routes de la côte est de la province. Des mesures d’urgence seront envoyées par le gouvernement provincial dans les prochains jours pour sécuriser les citoyens. L’armée canadienne et américaine sont aussi aux aguets et sont prêtes à pelleter pour venir nous secourir.

Selon l’avis de tempête, émis samedi matin par Environnemental Canada, des accumulations de 100 à 150 centimètres de neige sont attendues sur la côte est du Nouveau-Brunswick. Marc Fraser d’Environnemental Canada nous dit : « Avec les prévisions attendues, je n’ai jamais vu une tempête aussi grosse, aussi énorme depuis 235 ans, les gens devront s’attendre au pire. Je crois bien que nous allons marquer l’histoire du 21e siècle. Il s’agira d’une tempête aussi forte qu’un ouragan de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson ». Il rajoute : « Il ne faut pas paniquer, mais juste être sur les nerfs un peu ».

La dépression qui devrait frapper la côte est de la province dans la journée de mercredi devrait être instantanée. La tempête s’intensifiera pour être un blizzard d’intensité maximale et d’une amplitude jamais enregistrée par les outils météorologiques. La dépression qui arrive de l’Europe touchera les côtes néo-brunswickoises avec une force inébranlable.

Avec ces trois tempêtes en si peu de temps, nous avons été questionner la population pour entendre leurs inquiétudes. C’est au Tim Horton de Néguac que nous avons rencontré une dame voulant rester anonyme: « Ah Saint-Apôtre, j’vas-tu pelleter jusqu’à ma mort? Y’en a tombé une méchante load depuis une semaine! J’vois même pu la charrue de la fenêtre de mon bungalow ». Plusieurs autres personnes n’ont pas voulu parler parce qu’ils partaient faire les «commissions» pour s’assurer d’avoir assez d’eau et de denrées afin d’affronter la tempête.

Selon le météorologue Fraser, les dunes vont manger une méchante volée et les glaces devraient monter à plus de 500 mètres sur le rivage. L’avis gouvernemental qui sera émis permettra aux gens de se préparer et d’envisager le pire. Selon les estimations d’Environnemental Canada, près de 30% de la population de la province devrait se retrouver enseveli sous la neige pendant plusieurs jours. De plus, le visage de la côte est du Nouveau-Brunswick devrait changer radicalement. Toutefois, selon les estimations du météorologue Bourke du Téléjournal Akadi, deux scénarios se présentent à nous, soit la tempête du siècle ou une belle journée ensoleillée avec un beau +4 degrés Celsius.

En prévision de cette tempête annoncée depuis quelques mois, le parc aquatique Magic Mountain, la plage Parlee Beach, les plages de la Péninsule acadienne, les campings de la province et le village acadien ont fermés leurs porte en octobre/novembre et devraient ouvrir en mai/juin prochain.

Publicité