Le chiac devient la 3e langue officielle du Nouveau-Brunswick

Le chiac devient la 3e langue officielle du Nouveau-Brunswick

FREDERICTON - Entourant la polémique de l’accent acadien créée par l’ancienne présidente de la FÉÉCUM de l’Université de Moncton, le gouvernement Gallant a déposé un projet de loi pour que le chiac devienne la 3e langue officielle du Nouveau-Brunswick.

Depuis 1969, la province comprend 2 langues officielles, mais il semblerait que le tout devrait changer dans les prochains mois. En effet, le chiac sera désigné 3e langue officielle de la province et prendra place dans tous les établissements gouvernementaux et publics d’ici juillet 2018.

Dans son communiqué de presse, Brian Gallant affirme que «Dans une ère de sécurité linguistique, nous devons avoir une approche inclusive et respectueuse. Le chiac est une richesse d’ici.»

Un centre d’appel pour le service des plaintes est déjà en construction et plus de 300 postes seront créés. Il va falloir avoir des inspecteurs dans tous les domaines, afin que la loi soit respectée. Aucun commerce ne sera à l’abri des inspecteurs.

D’autres détails sont à venir.

Journaliste: Réginald Gallien


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité