Le «Up and Down» deviendra payant à Tracadie!

Le «Up and Down» deviendra payant à Tracadie!

Journaliste : Réginald Gallien

TRACADIE: Suite à l’annonce du gouvernent de la province concernant de possibles coupures dans certains services et droits sociaux, telle l’éducation et la santé, les élus provinciaux ont trouvé une façon de remplir à nouveau les coffres du Nouveau-Brunswick.

Adressé à notre journaliste, le ministre des finances de la province a expliqué que cette solution pourrait engendrer des millions de dollars de bénéfice : « Plus d’une centaine de véhicules, des voitures, des trucks, des 4 roues, etc., font le «up and down» chaque jour dans la municipalité de Tracadie. Pourquoi ne pas rendre cette activité payante, c’est quand même sur l’asphalte de la province que leurs pneus roulent! ». Selon leurs plans, des postes payants seront installés à chaque extrémité de la ville, soit un à la station-service Canadian Tire et l’autre près de Chaussures Orthèses McGraw. De plus, cette initiative risque de créer 5 nouveaux emplois à temps plein.

D’un autre point de vue, la municipalité de Tracadie s’oppose totalement à cette idée. Certains citoyens de Tracadie se sont adressés à notre journaliste, mais en voulant rester anonymes : « Ben voyons, faire payer le monde pour faire des «up and down, c'est mongol». « Si ça continue comme ça, y vont ben finir par nous faire payer pour passer sur le camp d’armée! ». Selon le maire de la municipalité régionale de Tracadie : « C’est inacceptable, déjà qu’il faut payer pour notre essence, s’il faut en plus payer pour faire le «up and down»… c’est tuer la ville de Tracadie! ».

Des sources non vérifiées nous indiquent que si le projet fonctionne bien, regarder le «Up and Down» à partir des stationnements de la ville de Tracadie sera lui aussi payant d’ici 2018. Des stationnements réservés seraient disponibles pour être en première place et des vignettes seraient obligatoires.


Découvrez d'autres articles:

Publicité