LGBT : Des traverses arc-en-ciel fraîches causent des dégâts à Saint-Jean

LGBT : Des traverses arc-en-ciel fraîches causent des dégâts à Saint-Jean

Journaliste : Lucie Melanson

SAINT-JEAN – Le service d’entretien de la ville de Saint-Jean s’affaisse depuis ce matin à nettoyer de la peinture qui s’est répandue un peu partout sur la chaussée, à la hauteur des rues Hazen et Garden.

En effet, afin de célébrer la diversité sexuelle, le comité LGBT (Lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres) a décidé de peindre quelques traverses pour piétons à travers la ville. Toutefois, la circulation, étant trop condensée, les voitures se sont mises à rouler sur les traverses encore trop fraîches.

Un automobiliste, Jerry McGuire, s’est vite rendu compte qu’il y avait un problème : « J’étais au Tim Hortons sur la Peter St., quand j’ai vu de la peinture bleue sur la route. Je me doutais que c’était un problème avec les nouveaux crosswalk et non quelqu’un qui avait frappé un schtroumpf ».

Selon les autorités, même si le temps de séchage est relativement rapide pour ce genre de peinture, les voitures se sont mises à circuler sur la route beaucoup trop rapidement.

D’autres détails sont à venir.


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité