On lui vend une génératrice 18 500$

On lui vend une génératrice 18 500$

Journaliste : Ève Haché

CARAQUET – Avec la crise du verglas qui a frappé le Nord-Est et le centre du Nouveau-Brunswick depuis cinq jours, des habitants de ces régions remercient l’inventeur de la génératrice. Toutefois, des revendeurs de génératrices ont trouvé le moyen de faire de l’argent en arnaquant des gens en situation de crise.

Depuis mercredi, la majorité des gens de la Péninsule acadienne et du comté de Kent sont sans courant et certains pour encore plusieurs jours.

Une dame de la région de Caraquet a appris sa leçon. Avec une annonce sur Facebook, Louiselle Dugas s’est rendu chez un revendeur de génératrice Champion 500W de la région, afin de combler son manque d’électricité.

Ignorante du prix habituel de cet engin, la dame a signé un chèque de 18 500$ au revendeur. Ce n’est qu’une fois après avoir discuté avec des voisins, qu’elle s’est aperçu qu’elle avait été victime d’une arnaque : «Ost* de Tabarn*c, je me suis faite fourré comme il faut, messemblait aussi que ça pouvait pas être si chère».

La Croix Rouge canadienne demande à la population d’être très vigilant concernant les personnes qui tentent de vendre des articles de survie.


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité