Plusieurs « bootleggers » néo-brunswickois déclarent faillite!

Plusieurs « bootleggers » néo-brunswickois déclarent faillite!

Journaliste : Henri Duguay

TRACADIE - L’achat en grande quantité de bières et spiritueux, à l’extérieur du Nouveau-Brunswick, ne rend pas la vie facile aux « bootleggers » de la province. Plusieurs d’entre eux devront abdiquer et déclarer faillite, étant donné que le marché n’est plus ce qu’il était.

Le verdict qui a été rendu la semaine dernière permet aux Néo-Brunswickois d’acheter en grande quantité des caisses de bières à un moindre prix dans les épiceries et dépanneur du Québec.

Roger Babin, président de l’Association des « bootleggers » francophones du Nouveau-Brunswick (ABFNB) mentionne que le marché est trop dur et trop compétitif pour continuer : « Les gens se stockent personnellement de caisses de bière dans leur garage et ne pensent plus à venir nous voir, ce qui est vraiment désolant. »

Au courant des prochains mois, plusieurs bootleggers devront terminer leur carrière de vente de boisson sous la table et placer la clé dans la porte du réfrigérateur du garage. Monsieur Babin mentionne que les gens peuvent appeler à l’ABFNB pour connaitre les « bootleggers » encore disponibles dans leur région.


Découvrez d'autres articles:

Publicité