Pont bloqué: il nage à Shippagan plutôt que d'attendre 1h30

Pont bloqué: il nage à Shippagan plutôt que d'attendre 1h30

Shippagan - Plusieurs automobilistes ont eu la surprise, ce matin, d'attendre plus d'une heure avant de passer sur le pont de Shippagan-Lamèque. Au courant de l'avant-midi, une file de 4 kilomètres partait du pont vers la plaine de Lamèque. Énergie NB effectue actuellement des travaux de consolidation et de renouvellement de poteaux qui ralenti la circulation.

Voulant se rendre à Shippagan pour son cours universitaire d'administration, Martin-Luc Ward a pris son courage à deux mains et a nagé les quelques mètres qui séparent Shippagan de l'île Lamèque. «J'ai pris la décision, car je ne voulais pas arriver en retard à mon cours, surtout à la fin du semestre.»

À ce temps de l'année, l'eau frôle 5 degrés et le courant du chenal est rapide.

Avec son sac de gym et de piscine dans sa valise, Monsieur Ward avait tout pour nager. Plusieurs personnes bloquées par la construction l'ont applaudi et félicité de cet acte de courage.

D'autres détails sont à venir.

Journaliste: Ève Haché


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité