La SANB et l'Anglo Rights se communiqueront dorénavant en latin

La SANB et l'Anglo Rights se communiqueront dorénavant en latin

FREDERICTON - La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick et la Anglo Rights Association se rencontreront prochainement pour régler leurs différends. Afin d’être sur un terrain neutre, les présidents des deux organismes ont accepté de tenir les pourparlers en latin.

Joey Couturier, président de la SANB, croit que c’est la meilleure solution: «C’est pas vrai que la SANB va parler en anglais, et eux ils ne parlent pas le français, alors on s’est mis d’accord pour apprendre une autre langue. Comme ça on n’aura pas à faire de concessions.»

La rencontre doit avoir lieu le mois prochain, ce qui laisse peu de temps aux élus pour apprendre cette langue morte. Joey Couturier est optimiste.

«Si jamais on n’est pas capable de se comprendre, on peut toujours compter sur le langage corporel. Je vais leur présenter mon plus beau sourire et leur dire Veni vidi vici!»

D'autres détails sont à venir

Journaliste: Anouk Ross


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité