Selon des experts, le «trou noir» de l'assurance-emploi serait en réalité gris foncé

Selon des experts, le «trou noir» de l'assurance-emploi serait en réalité gris foncé

TRACADIE - Encore une fois cette semaine, des manifestations ont eu lieu dans quelques régions du Nouveau-Brunswick afin de dénoncer le «trou noir», cette période de temps au printemps où les travailleurs/travailleuses saisonniers ne recoivent plus de prestations d'assurance-emploi et doivent donc vivre sur leurs réserves.

Selon les experts, ce fameux «trou noir» serait en réalité gris foncé. «Il ne faut pas confondre les deux couleurs, dans cette situation, le trou est moins foncé qu'on le croirait, il serait plutôt gris et non noir, comme tous le croient», précise Mario Bergeron, spécialiste et analyste des diversités reliés aux différents types de trous.

Pour le moment, les manifestants veulent conserver l'image du trou noir, faute de budget pour reproduire leurs affiches avec l'explication d'un trou gris foncé.

D'autres détails sont à venir.

Journaliste: Ève Haché


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité