Les Niaiseries Acadiennes

Laissez-nous ajouter du rire à votre journée!



Destination le «Croche à Hollande» sur la plaine entre Shippagan et Lamèque


Destination le «Croche à Hollande» sur la plaine entre Shippagan et Lamèque

Située en plein cœur de la célèbre plaine séparant les villes de Lamèque et de Shippagan, le «Croche à Hollande» a souvent compliqué le parcours des automobilistes de cette région de la Péninsule acadienne.

Plusieurs résidents de la Péninsule acadienne s'obstinent sur l'origine du nom de ce lieu. Toutefois, nous avons mis la main sur un document patrimonial qui rebrousse le chemin de ce célèbre virage routier.

Voici un extrait du document datant de 1801:
« En ce 12e jour de février, la neige n'arrête pas dans ce coin de cette province d'Acadie. Le vent est tellement fort, la neige nous aveugle. J'imagine le jour où des énormes panneaux jaunes indiqueront le danger de cette plaine, hélas aussi bien rêver... [...] Mon épouse est moi savons que ce lieu peut être très dangereux, mais nous devons le traverser afin de se rendre à Lamèk, afin d'y manger un bon doigt à l'ail de la taverne Au p'tit Capitaine. [...] Yolande me répète toujours d'éviter ce lieu, mais je ne peux guère m'arrêter, je surnomme même le pire virage de cette plaine: le «Croche à Yolande», car elle a toujours peur de ce coin très enneigé. » (Avec le temps, les gens se sont mis à prononcer Hollande plutôt que Yolande).




Suivez nous sur: