Une première ligne d'écoute pour se lamenter de la météo au Nouveau-Brunswick

Une première ligne d'écoute pour se lamenter de la météo au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON - Une nouvelle ligne d'écoute a été lancée par le gouvernement provincial, ce matin, pour les citoyens et citoyennes du Nouveau-Brunswick qui désirent se lamenter et chialer de la météo.

Le centre d'appel qui sera basé à Fredericton permettra à 1200 employés bilingues d'être à l'écoute des lamentations, des chialages, des frustrations, des complaintes par rapport à la météo à longueur d'année.

Selon le premier ministre, Brian Gallant, «c'est une première au pays et je crois que nous pouvons être fiers d'avoir la primeur.» Les employés ont suivi un cours en intervention météorologique professionnelle par Environnemental Canada.

Tous les appels seront anonymes et confidentiels

D'autres détails à venir.

Journaliste: Lucie Melanson


Découvrez les actualités acadiennes les plus récentes:

Publicité